Image

EMILIE DLF

Emilie dLF souhaite réunir, connecter et célébrer autour de la musique, riche et éclectique ! Diplômée du conservatoire de Lyon en 2012 et avec plus de huit ans d’expérience en improvisation, Emilie dLF vous propose des performances saxophone live sur ses playlists électro aux influences de disco, de funk, et des musiques du monde. C’est aussi en tant que chanteuse autodidacte qu’Emilie dLF passe d’un flow reggae/hip-hop à un funky beat à la James Brown. Laissez-vous surprendre !

Image

GAUTHIER TOUX SOLO

Né en 1993 a  Chartres, Gauthier Toux débute la musique vers l’âge de 8 ans au sein des écoles de musique Yamaha, avant de commencer l’apprentissage du piano classique au conservatoire de Chartres. En 2006, il rencontre Antoine Delaunay et Jean-Jacques Ruhlmann et suit leurs enseignements jusqu’en 2011. En septembre de la même année, il est admis a  la Haute Ecole de Musique de Lausanne et y croise des professeurs tels que : Emil Spanyi, Matthieu Michel, George Robert. Il obtient un premier master in jazz performance en 2015 puis un second in music pedagogy en 2017. Durant ces années de formation, Gauthier Toux a aussi eu l’occasion d’étudier au Conservatoire supérieur de Copenhague (RMC) ainsi qu’aux côtés de Baptiste Trotignon, Franck Avitabile, Benoit Sourisse. En octobre 2013, il crée le Gauthier Toux Trio (Maxence Sibille, Kenneth Dahl Knudsen puis Simon Tailleu) avec lequel il enregistre deux albums More than ever (2015) et Unexpected Things (2016). Avec son groupe, il a la chance de pouvoir se produire en France et à travers le monde. En 2016, le trio est lauréat du Concours National de Jazz a  la Défense, et en 2017, c’est le ReZZo Focal Jazz a  Vienne qui les prime. Au cours de sa jeune carrie re, il a eu l’opportunité de collaborer aves des artistes tels que Vincent Peirani, Anne Pacéo, Nicolas Folmer, Guillaume Perret, Christophe Panzani, Léon Phal Quintet, Tony Paeleman, Julien Herné, Kenneth Dahl Knudsen ou encore Maxence Sibille. En janvier 2019 il est élu « Révélation Française de l’année 2018 » par la rédaction de Jazz Magazine. En janvier 2020; il sort un nouvel album For a word (4 étoiles Jazz magazine, selection avril Le Monde…). En 2021, il est nommé Talents Jazz Adami avec For a word featuring Nils Petter Molvaer.

Image

SAMPLING IS BEAUTIFUL TRIO

WITH ZAJAZZA, JAPHET BORISTHÈNE & YACHA BERDAH

Sampling Is Beautiful est un concept vidéo et scénique autour du sample : l’échantillonnage sonore. Après avoir remixé la programmation de festivals et de salles de concerts, le trio s’attaque à la scène. Zajazza (sampleurs & platines), Japhet Boristhène (batterie / Jasual Jazz- Electrophazz)) et Yacha Berdah (trompette & basse / Ibrahim Maalouf) proposent le parfait mélange entre l’art du beatmaking et le jazz. Dans la même lignée que le concept vidéo, nous samplons et détournons des musiques de films, de jazz, du classique... pour les transformer en nouveaux morceaux. Un terrain de jeu hip-hop et jazz survitaminé, propice à la technique et à l’improvisation.

Image

LÉON PHAL QUINTET

Influencé par les plus grands noms du jazz et soutenu par Nancy Jazz Pulsations, Léon Phal Quintet, présente un répertoire empreint des sonorités du jazz actuel, un mélange de mélodies simples, de grooves organiques et d’improvisations spontanées. Accompagné d’une nouvelle génération de musiciens talentueux (notamment son complice et ami d’enfance à la trompette, Zacharie Ksyk, et Gauthier Toux au clavier - révélation Jazz Mag 2018), Léon Phal offre un son reflétant la diversité culturelle du jazz d’aujourd’hui. En 2019, il est lauréat des tremplins Jazz Up de Nancy Jazz Pulsations et ReZZo Jazz à Vienne, et devient Révélation de l’année 2019 de Jazz Magazine.

Image

HELLO PILLOW

Découvrez Hello Pillow, un duo original passionné de jazz et de groove. Ils vous proposeront un vaste répertoire groove et gospel, inspiré par des artistes modernes, tels que Jorja Smith, Ariana Grande, ou H.E.R en y mixant une pointe de jazz à travers des influences tirées de Nat King Cole ou encore Sarah Vaughan.

Line-up : Elodie Mam’s (v, g), Pierre Louis Varnier (p, v, beatbox)

Image

ELODIE MAM’S

Elodie Mam’s, chanteuse-pianiste de Rnb/soul d’origine malgache, est une artiste émergente de la scène lyonnaise. Durant les années précédent le Covid-19, le quotidien d’Elodie était de parcourir les scènes de la région Auvergne-Rhône- Alpes avec ses différentes formations : allant du jazz avec Equinox Trio, ou bien avec son duo de choc Hello Pillow, ou bien en collectif tel qu’avec le Gospel Show. Aujourd’hui, son objectif est de lancer sa carrière solo sous le nom d’Elodie Mam’s, avec un premier single sorti en juillet dernier nommé Can we be allies, cumulant près de 50 000 streams sur Spotify. Inspirée d’artistes tels que Victoria Monet, H.E.R ou encore Summer Walker, Élodie vous propose désormais un nouveau répertoire à son image, mélange de RnB, soul et musique actuelle.

Image

QUAND JAZZ À VIENNE VOIT FLOU

C’est l’histoire d’une aventure. D’une rencontre, entre le Collectif des Flous Furieux et Jazz à Vienne. Les Flous, on n’est pas vraiment dans la norme. Parce qu’on a un petit truc singulier, on se retrouve à la marge d’une société focalisée sur l’ordinaire. Alors on se saisit de l’appareil photo, et on déferle sur le monde. Maintenant, on est des photographes atypiques, avec une approche instinctive et inspirée. On n’a pas les codes, on propose un regard personnel, sensible sur le monde. Et ici, sur le Festival Jazz à Vienne. Le Collectif des Flous furieux est un laboratoire de création photo et vidéo. Il se compose d’une équipe d’auteurs qui, en raison d’une singularité, parfois qualifiée de handicap. Rarement écoutés, les membres du collectif ont cependant beaucoup à raconter. L’association a permis à ses membres de s’approprier des outils de création multimédia (photo, vidéo, audio, écriture…) pour construire un nouveau regard sur la société et devenir des acteurs culturels. À leurs travaux, ils associent étudiants, professionnels et structures de l’image et des médias. Le Collectif des Flous Furieux réalise des photographies sur le festival Jazz à Vienne depuis maintenant trois ans. Cette exposition retrace leur aventure.

Image

DAVID BRESSAT TRIO

David Bressat, est un pianiste et compositeur incontournable de la scène jazz. Il se produit depuis plus de vingt ans aux côtés de nombreux artistes de renom tels que Marcus Strickland, Christian Escoudé, Dave Liebman… et dirige actuellement un quintet qui a une belle actualité et deux albums distingués par la presse jazz (« Révélation » Jazz Magazine, « Elu Citizenjazz » ).
Pour cette soirée au Hot club, David a choisi de retrouver l’intimité du trio et l’équilibre idéal des sonorités qu’il procure.

Aux côtés de Thomas Belin et Charles Clayette, ils proposeront des compositions personnelles et quelques arrangements sur des chansons françaises.

Image

VOILAAA SOUND SYSTEM

Bruno « Patchworks » Hovart est un producteur hyperactif qui ne s’accroche ni à un style musical, ni à un alias. Voilaaa Sound System, c’est le collectif qui l’entoure pour des sets sound system furieux, afro, disco et moites.

Image

UPTOWN LOVERS

Influencés par la pop anglo-saxonne, ces grands fans de soul aiment mélanger ce genre avec la folk, le jazz, la funk et le RnB. Sincère et délicat, pudique et intimiste, Uptown Lovers apparaît comme une petite bulle mélodique où les vibrations sont à fleur de peau et dévoilent une douce sensualité mais également un groove puissant et un caractère très affirmé.

Image

SUPERGOMBO

Enfant superlatif du brassage culturel à la française, l’afrofunk de Supergombo descend aussi probablement du Tout- Puissant Orchestre Poly-Rythmo et des Headhunters. Nourri de mbalax sénégalais, de soukous congolais, de funk US et de jazz mondial, le son qui se joue ici est donc forcément d’ailleurs. Des rythmes bikutsi (Faraphonium) aux gammes mandingues (Nâ Kuima), entre grooves embrasés et couleurs irisées, Supergombo orchestre une suite africaine qui lorgne sans complexe à l’Ouest comme à l’Est, du côté des Antilles ou de l’Extrême Orient !

Image

LIONEL MARTIN & NICOLAS PELLIER

Le jazz comme souffle de liberté et d’inspiration comme pour tracer des courbes sans frontières entre jazz , world , trans... Lionel Martin ( alias Mad Sax) commence le surf des neiges à 14 ans sur le spot mythique de la Grave, dans la même cabine que ceux qui allaient faire la légende du sport avec sa planche Crazy Banana. Aujourd’hui musicien international, il continue à jouer dans la rue, on l’a vu dans un container pendant 24 jours sur une exposition Combas etc... Nicolas Pellier est à la fois un grimpeur chevronné, un skieur de pentes raides et un glaciériste. Basé dans les Aravis, il sillonne les Alpes et autres massifs en quête de sommets et de liberté. La montagne est un véritable moteur pour son métier de musicien qu’il pratique depuis plus de trente ans.

Image

LIONEL MARTIN SOLO

Un projet sonore organique et hypnotique. Une bande son nomade captée par Bertrand Larrieu au fil de déambulations urbaines. Cinq morceaux où alternent vibrations aériennes et telluriques.
Line-up : Lionel Martin (s, machines)

Image

GONES & JUST JUL’ (DJ SET)

Pour Jazz à Val Thorens, GONES & Just Jul’ viennent représenter la webradio NEBULAH RADIO, plateforme musicale allant du jazz à la musique électronique et reconnue en Europe. L’un est un Dj Globe Trotter, reconnu internationalement, fier représentant du label japonais JAZZY SPORT et récompensé, pour son radioshow GHETTOBLASTERSHOW, du Mixcloud Online Radio Awards 2017 (catégorie Funk/Soul).
Le second est Dj/Producteur/Curator, co fondateur de la webradio Nebulah Radio et du collectif Mascarade Records et partage son temps entre les dancefloors de France et d’Europe et les studios de radios renommés comme NTS (Londres), New Morning (Paris), Le Mellotron (Paris), New Morning Radio (Paris), Deep Kulture (Paris).
À eux deux, GONES & JUST JUL’ proposent une musique teintée de jazz, de soul, de world et d’électronique tout en défendant une vision musicale sans compromis et libre de tout diktat . Un mélange subtile taillé parfaitement pour le dance floor ou pour un moment de détente.

Image

DAVID WALTERS

Éternel explorateur des cultures créoles, David Walters revient avec un nouvel album inspiré par New York, ville aux confluences des métissages du monde. Après son aventure au sein du projet Nola is Calling enregistré à La Nouvelle-Orléans avec des membres de la communauté des Black Indians, le producteur et musicien français pose à présent ses valises sur la côte Est américaine, pour y faire briller un Soleil Kréyol. Une manière de retracer les pas de son grand-père, danse

Image présente

Jazz à Val Thorens

Voir le programme